Comment nous avons aidé Fleurus Presse
à remettre l’abonné
au coeur de son offre digitale

Contexte & objectifs

Fondé en 1929, Fleurus Presse est un leader du marché de la presse jeunesse en France. Ses magazines de qualité sont adaptés aux attentes des jeunes lecteurs et de leurs parents, en plaçant l’accompagnement de l’enfant et le plaisir de lire au coeur de leur démarche.

 En 2015, leur plateforme e-commerce ne répond plus aux exigences d’un marché concurrentiel. Trop complexe et datée, elle peine à communiquer les valeurs que l’entreprise souhaite désormais incarner : une offre moderne, qui accompagne l’enfant tout au long de son développement.

Fleurus Presse a choisi FABERNOVEL CODE pour moderniser sa plateforme e-commerce, en proposant une expérience utilisateur en ligne adaptée aux internautes, et ainsi recentrer sa stratégie digitale sur les abonnés.

Notre intervention

Après avoir effectué un diagnostic du site existant, nous avons élaboré une plateforme e-commerce résolument orientée business, pour susciter l’abonnement et la fidélisation des clients. Cette logique de performance s’appuie sur une interface construite autour de l’expérience utilisateur, faite de simplicité et d’ergonomie.

Nous avons revu l’arborescence de la plateforme pour que le tableau de bord client soit le plus clair possible, et qu’il permette un rebond simplifié vers d’autres produits. L’identité graphique a été totalement réinventée, en prenant en compte tous les standards d’accessibilité du web.


Découvrir notre méthodologie

Défis relevés

Co-construire une feuille de route en seulement dix jours

Le projet s’est caractérisé par une phase de cadrage très courte, permettant d’établir une vision et des objectifs clairs. Nous avons élaboré les cinq parcours utilisateurs clés, afin d'imaginer une arborescence « user-centric » et une maquette graphique adaptée. Notre méthode fondée sur le Design Thinking a permis de comprendre les enjeux de Fleurus Presse en peu de temps, et de favoriser la co-construction d'une feuille de route cohérente.

Comment créer un maximum de valeur en optimisant l’investissement de l’équipe ?

Il est de notre devoir de maximiser la valeur que chaque client retirera de notre modèle. Nos experts répartissent leur investissement en fonction de l’importance des tâches, que le Product Owner a priorisé en amont, afin que la plateforme réponde aux objectifs fixés lors du cadrage du produit. L’équipe dédiée a travaillé en gardant en tête cette notion de frugalité.

Le rôle du Product Owner, entre vision stratégique et habileté opérationnelle

Le succès des projets digitaux repose sur l’identification d’un Product Owner, capable de manier deux compétences souvent dissociées : le stratégique et l’opérationnel. C’est dans cette logique que Sébastien Lucas, Directeur de la communication et de la transformation digitale de Fleurus Presse, a endossé ce poste. Sa maîtrise des enjeux stratégiques ne l’a pas empêché de piloter le projet au quotidien, ce qui a été un facteur-clé de succès.

" Les équipes étaient efficaces et compétentes, la méthode performante, et le résultat à la hauteur de l’investissement ! "

Sébastien Lucas, Directeur de la communication et de la transformation digitale de Fleurus Presse

Nous avons mené ce type de projet pour d'autres clients

Le chef de projet n’est plus, vive le Product Owner !

Les méthodes agiles deviennent un standard de gestion de projet. Le rôle de Product Owner incarne un renouveau majeur dans les organisations.

Les projets Web ne peuvent plus être gérés comme avant. Les contraintes du marché exigent de réduire le time-to-market, de s'intéresser aux utilisateurs finaux, d'itérer... Les méthodes agiles deviennent un standard de gestion de projet. Mais les organisations n'y sont pas toutes préparées. Historiquement, dans les agences Web, un chef de projet est désigné pour participer à la conception du produit, coordonner les équipes, trouver des solutions tout au long du projet. Bref, il fait un peu tout et n’importe quoi, pourvu que les équipes de production se focalisent sur la réalisation du produit. 

Premier problème : alors qu’il veut bien faire, il déresponsabilise le client. Il lui ôte la responsabilité de la vision du produit qu’il souhaite réaliser. N’est-il pas rare que les clients se “cachent” derrière le chef de projet : “c’est vous les experts, après tout”. C’est vrai, l’agence est experte en design et en code. Mais la vision business du produit, c’est le client qui doit l’apporter. 

Souvent, le client a cette vision stratégique, mais ne l’a jamais formalisée et surtout ne l’a jamais utilisée dans un contexte de projet Web. La méthodologie de cadrage que nous avons mise en place chez FABERNOVEL CODE s’inspire du Lean Startup (côté business) et du Design Thinking (côté design) pour définir et partager une vision produit. C’est à ce moment que nous formons et installons notre client dans son fauteuil de Product Owner.

Deuxième problème : le chef de projet déresponsabilise l’équipe de réalisation en s’accaparant la relation client. Cela fait soi-disant gagner du temps à tout le monde. 

En réalité, cela impacte la qualité du produit fini, car les artisans et le client interagissent moins. Les designers et les développeurs ont des convictions, le client a des retours et des opinions : autant que tout le monde se parle directement. Mais à trop échanger, effectivement, le risque existe de se défocaliser et de perdre du temps. Il faut définir et respecter un cadre. Ce cadre, le Scrum le fournit en définissant très clairement les rôles et les cérémoniaux. Le rôle de Product Owner en fait partie. Il rencontre son équipe tous les lundi matin pour planifier la semaine de production, et le vendredi après-midi son équipe lui fait une démonstration et recueille ses retours.

Troisième problème : le chef de projet fait beaucoup de choses inutiles et ne crée pas assez de valeur. Passer du temps à organiser des réunions et à saisir les comptes-rendus, ça n’est pas très productif. Le cadre du Scrum permet à la gestion de projet de devenir l’affaire… de tous. Le Scrum Guide définit les rôles, artefacts et cérémoniaux en moins de… 12 pages ! La gestion des aléas du projet revient, elle, au Scrum Master, qui s’applique à faire respecter les règles (peu nombreuses et très simples) du Scrum.

L’ère du chef de projet est donc révolue. Dans le cadre des projets Web avec vélocité, en tout cas. S’ouvre l’ère du Product Owner (Chef de Produit). Nous formons et coachons nos clients dans ces nouvelles prérogatives. C’est d’ailleurs le rôle de nos Customer Success Managers. Mais c’est une autre histoire.

Alexis Godais, CEO FABERNOVEL CODE

Boire un café avec Alexis Godais

Et si on parlait de votre projet ?

Bureaux

25, rue Drouot

75009 PARIS

Téléphone

+33 1 42 46 36 44

Passez nous dire bonjour